fr en
Le magazine

Antonio de la Gandara

vendredi 30 juin 2017

Partager sur :

A l'occasion du centenaire de sa mort, nous vous proposons un aperçu de l'oeuvre d'Antonio de la Gandara, peintre mondain de la Belle-Epoque.

Elève de Cabanel lors de son passage à l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris, Antonio de la Gandara devient dès le début du 20e siècle, un peintre recherché en Europe comme aux Etats-Unis. S'il est aujourd'hui connu essentiellement pour ses portraits mondains, il a également peint des paysages, des natures mortes et illustré des ouvrages, notamment une édition des Chauves-Souris de Montesquiou.

Apprécié par ses contemporains, le "peintre-gentilhomme" côtoie écrivains, musiciens et peintres de son temps sans se plier aux nouveaux courants à la mode et apparaît dans les œuvres littéraires d'Edmont Goncourt, Marcel Proust ou Guillaume Apollinaire.