fr en
Le magazine

Le fermoir en bijouterie 4000 ans d'histoires

mardi 09 mai 2017

Partager sur :

  • Paire de bracelets, musée du Louvre, Antiquités grecques, étrusques et romaines
    (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski
  • Lunule armoricaine décorée, Saint-Germain-en-Laye, musée d'Archéologie nationale et Domaine national de Saint-Germain-en-Laye
    (C) RMN-Grand Palais (musée d'Archéologie nationale) / Franck Raux
  • Collier avec fermoir en médaillon de filigrane, musée du Louvre, Antiquités égyptiennes
    (C) Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Christian Decamps
  • Fermoir séparateur pour collier à rangs multiples, en forme de bateaux ornés de têtes de canard, musée du Louvre, Antiquités égyptiennes
    (C) Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Christian Decamps
  • Parure de la reine Marie-Amélie, musée du Louvre, Collection des Diamants de la Couronne
    (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
  • Bracelet à fermoir coulissant Firavaka en forme de serpent, musée du quai Branly - Jacques Chirac
    (C) musée du quai Branly - Jacques Chirac, Dist. RMN-Grand Palais / image musée du quai Branly - Jacques Chirac
  • Paire de bracelets de la duchesse d'Angoulême, Christophe-Frédéric et Jacques-Evrard Bapst et Paul-Nicolas Menière, musée du Louvre
    (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle
  • au aux extrémités enroulées, musée du Louvre, Antiquités égyptiennes
    (C) Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Christian Decamps
  • Marseille, musée d'Archéologie méditerranéenne, Antiquités grecques
    (C) Ville de Marseille, Dist. RMN-Grand Palais / David Giancatarina

Esthétique ou pratique, visible ou se faisant oublier, le fermoir est une pièce indispensable aux bracelets et colliers. La collectionneuse et créatrice de bijoux Anna Tabakhova a analysé cet élément essentiel dans un ouvrage dont nous vous révélons quelques modèles à travers un choix d’images des collections que nous diffusons.

L’auteur a consulté conservateurs de musées, historiens et grands noms de la joaillerie pour nous livrer cette anthologie qui parcoure tous les continents dans une présentation chronologique. Fermoir à baïonnette, fermoir-pendentif, à aimant ou interchangeable, l’objet est étudié sous son aspect décoratif et technique et résumé en une jolie formule : « le fermoir est un ouvroir, le lieu d’un travail où jouent d’ingénieux mécanismes ».

La découverte est à poursuivre entre les pages du livre « Le fermoir en bijouterie : 4000 ans d’histoires » aux éditions Terracol.

L’aventure nous fait revisiter nos photographies de bijoux avec un regard renouvelé. 

À découvrir